Post navigation

Communiqués

Calais, fond de commerce électoraliste de Cazeneuve et Bertrand

Le 17 Août 2016

Communiqué de Philippe Eymery, Président du groupe Front National
Rassemblement Bleu Marine au Conseil régional Picardie – Nord Pas de Calais

Le 22 octobre 2015, Bernard Cazeneuve prétendait limiter à 2 000 le nombre de migrants dans la ville en 2016. Avec 9 000 individus à ce jour on est loin du compte (VdN du 12.08.2016).

Il est vrai qu’on était alors en pleine campagne des régionales et qu’il fallait enlever des arguments à Marine Le Pen et sceller l’alliance politique UMPS pour lui faire barrage.

Dans ce concert de déclarations tonitruantes, M. Bertrand n’était pas en reste : il partait en guerre contre des accords du Touquet négociés par sa propre famille politique et dénonçait tous les dispositifs dont il était co-responsable en tant qu’ancien ministre et dirigeant de l’UMP.

Aujourd’hui rien n’a changé. Tout au contraire, les problèmes ne font qu’empirer.

La situation est explosive et d’une dangerosité extrême : Agressions, vols, incendies, trafics en tout genre, épidémies, incendies, commerces illégaux, présence avérée de djihadistes parmi les migrants, etc…

Incapable d’agir, M. Bertrand poursuit sur sa lancée : Désormais, il réclame l’instauration d’un couvre-feu. Gageons que les coups de menton du matamore des Hauts-de France ne seront pas plus efficaces que ceux du ministre de l’intérieur. Autant de gesticulations médiatiques qui permettent d’occulter le fond du problème, à savoir le contrôle des frontières, et de museler la colère qui monte.

Assez des fausses promesses ! Assez de solutions dérivatives qui ne règlent rien !

Seules les propositions du Front National sont de nature à restaurer l’ordre public et la sécurité.

C’est pourquoi que le groupe FN-RBM au Conseil régional Picardie – Nord Pas de Calais demande :

– le démantèlement immédiat de tous les camps illégaux
– une inversion de la politique migratoire et l’expulsion des clandestins
– la suspension des accords européens de Schengen

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm