Post navigation

Communiqués

Calais : des dragons a 22.500.000€ arrivent à la hussarde !

Lille, Le 1er juin 2018

 

Calais est une ville sinistrée, 14,4% de chômage, à l’image fortement détériorée par les flux incessants de migrants, leurs campements, l’insécurité et l’insalubrité.

Pour redynamiser sa ville, Madame le Maire de Calais a retenu un projet de dragon automate, avec spectateurs embarqués.

Ce projet pose néanmoins de sérieuses questions à la fois sur les retombées économiques attendues, les emplois qui seront générés sur Calais, mais aussi sur les droits artistiques et le financement du coût d’entretien qui est chiffré à 650.000€ par an.

En Commission Permanente du 29 mai 2018, Madame Patricia Chagnon a demandé, au nom du groupe Front-National – Rassemblement Bleu Marine, que le Conseil régional exige des réponses avant d’engager 5 millions d’euros dans ce projet.

Cette demande n’a pas été entendue par l’Exécutif régional dont le Madame le Maire de Calais fait partie.

Il est curieux d’observer que l’on trouve plus de 22 millions d’euros pour des dragons de « carton-pâte » à Calais alors que dans notre région, faute de moyens, des lignes SNCF sont supprimées ou, comme l’a rappelé Madame Agnès Caudron, nos agriculteurs doivent se contenter d’une enveloppe de 4 millions d’euros sur les 20 millions du plan d’urgence « élevage agricole ».

L’indécence du montant pour ce projet hors-sol souligne une nouvelle fois le décalage entre les préoccupations des élites politiques et les besoins des Français dans leur vie de tous les jours.

Le groupe Front-National – Rassemblement Bleu Marine estime que le Conseil régional Hauts-de-France, deuxième région la plus pauvre de France, a d’autres priorités que de participer à dilapider l’argent public pour des projets de dragons et autres animaux fantastiques sans aucune garantie autre que de flatter l’égo des élus locaux.

Philippe Eymery, président de groupe.

About Rassemblement National Hauts de France