Post navigation

Communiqués

Autorité nulle part, anarchie partout !

Face au nombre croissant de clandestins dans le camp de sa commune, le maire de Téteghem, M. DHERSIN, a lancé un ultimatum au gouvernement et menace de couper la circulation sur l’A16 à hauteur de sa commune.

Il espère que ses exigences seront prises en compte en imitant des contestations violentes telles que le blocage de l’A1 à Roye par les gens du voyage, ou encore l’arrêt de la circulation sur l’A16 à Calais par les marins de la SCOP SeaFrance… sans oublier les clandestins qui occupent les rocades d’accès au port de Calais.

Ces différents évènements démontrent le laxisme du gouvernement laissant des individus bloquer les autoroutes et rocades en toute impunité. L’attitude permissive de l’État s’apparente à de la complicité. Elle lance un signal fort : chacun peut bloquer une autoroute à sa guise sans aucune réaction des autorités. La passivité du gouvernement nous entraîne dans un engrenage infernal : le maire de Téteghem, censé faire respecter l’ordre public sur sa commune, envisage désormais de s’affranchir des lois de la République.

Après s’être autoproclamé chef de la jungle, ce maire, donc de ce fait officier de police judiciaire, veut être « chef du blocage d’autoroute ».

Triste réalité d’un pays où l’inversion des valeurs mène au chaos.

Le Front National demande le respect de la loi et notamment du code de la sécurité intérieure. La mission de l’Etat et d’un maire, officier de police judiciaire, est d’assurer la sécurité des personnes et des biens. Faire respecter l’ordre public est la condition sine qua non pour éviter « la loi du plus fort » et protéger efficacement nos compatriotes.

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About admin