Post navigation

Communiqués

Après Calais, Grande-Synthe… Il faut que cela cesse !

Communiqué de presse de Philippe Eymery, Président du groupe Front National Rassemblement Bleu Marine

Le 17 mai 2016

Le Dunkerquois n’était pas suffisamment victime de la crise économique et sociale enfantée par les gouvernements UMPS : Il faut désormais ajouter à cela l’insécurité et la violence résultant de la submersion migratoire.

En créant un camp de migrants sur le site de la Linière, à Grande-Synthe, le maire pseudo écologiste de Grande-Synthe a ajouté un deuxième problème à celui de Calais. Le laxisme du gouvernement qui au départ ne voulait pas de ce camp est incompréhensible et coupable.
Les migrants installés dans ce camp s’en prennent désormais, par groupes de dix, aux automobilistes qui refusent de s’arrêter et de se conformer à leurs injonctions. Ils déposent des rondins, des branchages, des cônes de signalisation, etc. sur la chaussée afin d’immobiliser le trafic, faisant courir un grand danger aux usagers, selon les propos mêmes des policiers.

La mise en danger de la vie d’autrui est avérée. Le gouvernement socialiste et le maire de Grande- Synthe doivent prendre la seule décision qui vaille : démanteler ce camp. S’ils ne le font nous les tiendrons pour responsables de tout accident.

Philippe Eymery et Adrien Nave, élus Front National – Rassemblement Bleu Marine, avaient dénoncé il y a peu les conséquences de cette politique irresponsable pour les habitants du Dunkerquois… Encore une fois, ils ont eu raison, seuls face à l’aveuglement général des politiciens du système.
Il est temps que le calme et la tranquillité auxquels ont droit nos compatriotes reviennent dans le Dunkerquois comme dans le Calaisis. Il suffit pour cela de faire preuve de détermination et de fermeté.

Ainsi, le groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine appelle les pouvoirs publics, l’Etat et la Région, à prendre leurs responsabilités. Nous demandons :
– le démantèlement immédiat de tous les camps illégaux
– une inversion de la politique migratoire et l’expulsion des clandestins
– la mise en place de zones humanitaires sécurisées dans les pays ou à la frontière des pays en guerre.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm