Post navigation

Communiqués

Pour une alternative à la gestion publique des ruches d’entreprises

Lille le 19 octobre 2017

Ce lundi 16 Octobre 2017, en séance plénière du Conseil régional Hauts-de-France, a été mise au vote une délibération concernant une aide aux territoires, plus précisément aux E.P.C.I. (Etablissement publics de coopération intercommunale), dans le cadre du transfert des ruches du département du Nord qui a perdu sa compétence développement économique dans le cadre de la loi NOtre.

Cette aide dégressive sur trois ans, envisage de soulager financièrement les EPCI de la charge financière supplémentaire imposée par cette loi à un niveau de 33 000 € la première année,  sachant qu’il y a 12 ruches dans le département du Nord.

Le Groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine, s’est abstenu considérant que cela fait double-emploi beaucoup d’EPCI sont propriétaires de bâtiments et de terrains réservés pour l’installation d’entreprises, de nombreux terrains et bâtiments sont actuellement vides, ce qui engendre des dépenses sans recettes.

Il n’est pas raisonnable et obligatoire que  les EPCI optent pour récupérer la compétence des ruches. L’utilisation de l’argent public de plus en plus rare et notamment avec la prochaine Loi de finances 2018 doit absolument être utilisé à bon escient sur des priorités. Pour le groupe FN-RBM, Mélanie Disdier, élue régionale et locale, a insisté sur le rôle utile de toute initiative privée.

Il s’agit bien de ce cas de figure à Beauvois en Cis puisque la société Sobatal, entreprise locale, a fait une proposition de rachat des bâtiments.

Le groupe Front National Rassemblement Bleu Marine ne comprend pas la décision de 4C de se porter acquéreur de cette ruche, connaissant sa situation financière extrêmement délicate.

 

 

Philippe Eymery, président de groupe.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm