Post navigation

Communiqués

Aide à l’emploi, d’accord, mais pas sans garantie.

Chantal Lemaire, conseillère régionale FN RBM, a interrogé en séance plénière la majorité sur les modalités de l’aide régionale pour la création d’emplois dans les TPE/PME par la prise en charge d’une partie des charges patronales.

Si dans l’esprit, la volonté de faciliter l’embauche par les entreprises régionales est louable, l’actualité sociale nous inquiète quant aux garanties demandées aux entreprises en échange d’allégement de charges. Pour rappel, Pentair a bénéficié du CICE à hauteur d’1 million d’euros. Monsieur Bertrand a rencontré les dirigeants en Suisse, pour quel résultat ? La fermeture progressive d’une usine bénéficiaire et à terme la perte de 132 emplois.

En outre, le nombre de 120 000 emplois non-pourvus au niveau régional proclamés par Monsieur Bertrand nous laisse dubitatif quand on le compare aux 200 000 au niveau national (source Pôle Emploi décembre 2015).
Autre calcul faux, les 40 millions d’euros de l’enveloppe budgétaire pour la création de 30000 emplois. D’après nos estimations, pour atteindre cet objectif la somme à allouer frise les 70 millions d’euros.

A 40 millions d’euros, l’aide par TPE/PME ne dépasse pas les 1333 euros, montant insuffisant pour inciter à l’embauche !
Enfin, il n’apparaît nulle part que les entreprises bénéficiaires devront embaucher un travailleur résidant la région plutôt qu’un travailleur détaché. Le Conseil régional doit soutenir l’emploi régional, patriotisme économique oblige !
Pour toutes les interrogations évoquées, le Front National Rassemblement Bleu Marine s’abstient de voter cette délibération.

Communiqué de presse du Groupe Front National Rassemblement Bleu Marine Picardie Nord Pas-de-Calais

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About admin