Post navigation

Communiqués

Accords du Touquet : rétropédalage et cacophonie chez les Républicains

Le 21/09/2016

Communiqué de presse du groupe Front National Rassemblement Bleu Marine

Conseil régional Picardie- Nord Pas de Calais

L’immigration illégale n’intéresse les Républicains qu’en période électorale, c’est bien connu. Nous assistons depuis quelques jours de la part des principaux ténors de l’UMP à une avalanche de déclarations et prises de position contradictoires censées régler le problème « Calais ». Au-delà du constat pathétique d’une « droite » divisée, dénuée de toute vision politique et victime des ambitions personnelles de petits roitelets en guerre pour les primaires, il apparaît terrifiant qu’aucun n’apporte de réponse globale et efficace face à la submersion migratoire qui sera sans aucun doute le thème majeur de la campagne imminente des présidentielles de 2017.

Bertrand, soucieux de résorber rapidement cette verrue qui souille l’image de ses Hauts de France et tenu en laisse par les socialistes qui l’ont fait élire, soutient la création de mini-Calais un peu partout en France comme le prévoit le plan échafaudé par Cazeneuve.

Wauquiez, soutien de Sarkozy, a lancé une pétition contre ce plan de répartition de 12000 migrants, mais ne prévoit pas l’expulsion des clandestins présents à Calais.

Sarkozy quant à lui souhaite renégocier complètement les accords du Touquet qu’il a signé lui-même avec les britanniques en 2003.

Au Conseil régional, il aura fallu à peine 9 mois et la nomination de Darmanin comme directeur de campagne de Sarkozy pour déjà apercevoir les divergences graves qui existent entre Bertrand et son vice-président. Les habitants de notre Région font une fois de plus les frais des arrangements UMPS et des ambitions de politicards avides d’un poste ministériel. Face à ce capharnaüm lamentable, le Front National demeure la seule formation politique en France à remettre en cause la présence même des clandestins et à dénoncer ces mesures « pompes aspirantes ».

Le groupe FN RBM Picardie – Nord Pas de Calais demande une fois de plus la mise en œuvre des 4 seules et uniques mesures capables de résoudre la crise migratoire en France :

–  démantèlement immédiat de tous les camps illégaux

–  inversion de la politique migratoire et l’expulsion des clandestins

–  suspension des accords européens de Schengen et la restauration de notre souveraineté aux frontières

–  mise en place de zones humanitaires sécurisées dans les pays ou à la frontière des pays en guerre.

Philippe Eymery

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm