Post navigation

Communiqués

Accords du Touquet : Bertrand sèchement taclé par Hollande

Le 30 Juin 2016

Il ne suffit pas de répéter « Annulation des accords du Touquet » en mantra pour résoudre le problème des clandestins de Calais, sauf à confondre com’ et « sérieux » en politique. C’est visiblement le cas de Xavier Bertrand qui vient d’être sèchement taclé par François Hollande : On ne touchera pas aux accords du Touquet sur l’immigration après le vote britannique, vient d’indiquer le Président.
La solution aux problèmes de Calais n’est pas plus du côté de Bouvard/Bertrand que de Pécuchet/Hollande. L’un comme l’autre sont coresponsables du désordre en Calaisis et du déclin de la France. L’un comme l’autre ont démontré leur incapacité à résoudre les problèmes économiques, sécuritaires et migratoires qui accablent nos compatriotes. L’un comme l’autre sont prisonniers de la pensée unique et de la vision euro-mondialiste.
Seul le projet politique porté par le Front National et incarné par sa Présidente, Marine Le Pen, est en capacité de résoudre les problèmes de la France car il s’en prend aux causes du mal et ne se contente pas d’en traiter les effets par des mesures cosmétiques. C’est dans la perspective tracée par Marine Le Pen dans le New York Times, le 28 juin 2016, que travaillent l’ensemble des élus, cadres et militants du Front National :

« Le printemps des peuples est maintenant inévitable ! La seule question qui reste à poser est celle de savoir si l’Europe est prête à se défaire d’elle-même de ses illusions ou si le retour à la raison se fera dans la douleur. Pour ma part, le choix est fait depuis longtemps : j’ai choisi la France, j’ai choisi les nations souveraines, j’ai choisi la liberté. »

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About admin