Post navigation

Communiqués

600 millions de prêt garanti par l’Etat au bénéfice de Castorama et Bricodépôt : c’est au service de l’intérêt général

Mises à mal par le confinement suite à pandémie du Covid-19, les enseignes de bricolage ont obtenu un prêt de 600 millions d’euros garanti par l’État français.
Cette mesure est compréhensible au regard de la situation d’urgence économique et sociale que connait notre pays.

L’obtention du prêt garanti par l’Etat doit avoir pour contrepartie des garanties et des engagements forts. L’entreprise aidée inscrira son action dans le cadre du patriotisme économique et social.

En élus responsables, nous n’avons pas la mémoire courte ! En février 2018, le groupe anglais Kingfisher, propriétaire de Castorama et de Brico Dépôt, annonce la délocalisation en Pologne de la partie comptable de son activité en France et la suppression de 409 emplois en France dont de nombreux postes basés à Templemars !
Ils ont même eu la volonté de faire venir certains interlocuteurs polonais afin d’être formés aux côtés des équipes comptables de Castorama France à Templemars…

Au-delà de cette vigilance, Castorama doit présenter un vrai plan de mise en avant de produits français au sein de ses magasins et de remplacement au fur et à mesure des produits chinois, turcs ou du Bangladesh…
Le Groupe Rassemblement National & Apparentés demande l’expulsPour le groupe Rassemblement National & Apparentés, l’attribution de ce Prêt Garanti Etat est sous conditions de contreparties du bénéficiaire, à savoir :
– relocalisation en France de ses services administratifs
– fixation d’un pourcentage minimum de vente de produits « garantie origine France »
– engagement de non-recours à des pratiques comptables de réduction artificielle du bénéfice imposable en France par la facturation d’honoraires au profit d’une holding.

Philippe Eymery, Président du groupe

About admin