Post navigation

Communiqués

30  000 euros sur la réserve parlementaire d’un député pour la Fédération des chasseurs de la Somme. Une générosité aussi surprenante que superflue.

La Fédération des chasseurs de la Somme déménage dans des nouveaux locaux qu’elle fait construire pour 1,6 million d’euros.

Un montant impressionnant qui pourrait choquer les chasseurs confrontés à un renchérissement constant de leur loisir.
La Fédération des chasseurs de la Somme dispose d’un véritable trésor de guerre : 2,6 millions d’euros en fonds propres, sachant que son président se targue d’avoir « bien vendu » le superbe siège amiénois, boulevard Baraban.

Alors, pourquoi Pascal Demarthe, député PS, fait cet étrange choix de verser 30 000 euros de sa réserve parlementaire pour le projet immobilier d’une Fédération qui ne manque pas de ressources ?

Cette générosité aussi surprenante que superflue s’inscrit dans un contexte départemental où les élus politiques entretiennent avec les élus cynégétiques – et inversement – des liens croisés : depuis près de 20 ans à la tête de la Fédération départementale des chasseurs, son président a multiplié les engagements d’opportunité.

Les deux derniers en date en donnent la mesure : aux municipales de mars 2014, il soutenait le maire PS d’Abbeville sur la liste duquel figurait M. Demarthe, alors conseiller général du canton d’Abbeville Sud, et aujourd’hui généreux donateur de la Fédération ; l’année suivante il quittait, discrètement, le Conseil économique social et environnemental de Picardie, pour être recasé conseiller régional sur la liste des Républicains, soutenue par le PS.

 

Communiqué de presse de Patricia Chagnon, conseillère régionale du groupe Front National Rassemblement Bleu Marine

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About admin