Post navigation

Communiqués

130,34 euros pour se former et être indemnisé par le Conseil régional : inacceptable et inefficace !

Lille, le 6 juin 2018.

 

Lors de la dernière séance de la Commission permanente du Conseil régional Hauts-de-France, une délibération était à l’ordre du jour en vue d’indemniser les stagiaires demandeurs d’emploi en formation. La grille de rémunération, proposée par l’exécutif régional pour les jeunes de moins de 18 ans, a fixé le niveau d’indemnisation à … 130,34 euros!

Aussi, constatant l’effort et la difficulté à motiver les jeunes à se former, constatant aussi que la formation a un coût pour les jeunes et leur famille, et considérant le retard éducatif et de formation  en Hauts-de-France, les élus du Rassemblement National ont décidé de ne plus se contenter de suivre par conformisme cette grille nationale, purement indicative et particulièrement inadaptée.

Ils ont donc proposé que le Conseil régional traite « autrement-spécifiquement » ces jeunes demandeurs d’emploi et stagiaires de la formation, considérant notre démographie régionale, le niveau de pauvreté de certains territoires, et bien sûr l’effort à consentir là-bas pour des jeunes toujours au foyer des parents.

Le Groupe Rassemblement National a ainsi construit et déposé un amendement, augmentant l’enveloppe d’indemnisation, et fixant un niveau supérieur : passant pour les moins de 18 ans à 281.43 euros au lieu des « peu-glorieux » 130.34 euros, soit le même écart de rémunération que la tranche d’âge immédiatement supérieure. Il n’y avait, a priori, pas de raison de discriminer les jeunes avec un traitement peu réaliste et inégalitaire ni de s’y opposer. L’exécutif de M. Bertrand, intolérant et buté, a cependant repoussé l’amendement. Inacceptable et inefficace pour les jeunes !

Le groupe Rassemblement National constate et prend acte que l’exécutif de M. Bertrand ne sait pas faire du spécifique pour cette région, autrement que par des mesures-gadget à l’efficacité douteuse, et qu’il ne sait pas non-plus saisir l’intérêt général trans-partisan à travers de vraies mesures répondant aux vrais défis de la formation et impactant la vie quotidienne des habitants de notre région. Le groupe Rassemblement National continuera à agir afin que l’action du Conseil régional soit adaptée à la situation spécifique de notre région.

 

Philippe Eymery, président de groupe.

About Rassemblement National Hauts de France