Post navigation

Argumentaires

Whirlpool Amiens : Marine et le FN avec les salariés depuis le début !

24 janvier 2017 : le groupe américain propriétaire de Whirpool annonce la délocalisation en Pologne de l’usine d’Amiens.

25 janvier : le lendemain, le Groupe FN-RBM diffuse un premier commu­niqué : http://picardienordpasdeca­lais.com/communique/whirlpool-pro­vocation-rapport-de-force/

Dès fin janvier, actions militantes de tractage aux portes de l’usine

2 février : question orale en Séance Plénière par Yves Dupille

4 février : Yves Dupille, Chantal Lemaire, Conseillers régionaux et Marie-Claire Bouvet, Conseillère mu­nicipale d’Amiens, manifestent avec les salariés.

5 février, 9 mars le Groupe publie deux autres communiqués.

http://picardienordpasdecalais.com/com­munique/soutien-aux-salaries-de-whirlpool-prima-front-national-present/

http://picardienordpasdecalais.com/com­munique/whirlpool-carnage-delocalisations/

26 avril 2017, M. Macron, candidat de la finance internationale, rencon­tre les syndicalistes à Amiens dans les locaux feutrés de la Chambre de Commerce.

Marine Le Pen, candidate des oubliés du Système est, pendant ce temps, en compagnie des salariés devant leur usine : cris de joie, em­brassades et photos.

Et contraint M. Macron, un peu tard, à aller à la rencontre des ouvriers : huées, tohu-bohu, cohue.

Selfies pour Marine, sifflets pour Macron.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm