Post navigation

Argumentaires

Submersion migratoire : victoire politique du groupe FN-RBM

Dans un voeu intitulé : «pour des solu­tions efficaces et durables au phéno­mène migratoire dans le Calaisis », le groupe Les Républicains et appa­rentés constate : « depuis quelques semaines, sur l’autoroute A16, une recrudescence des dégradations sur les camions et la réapparition des barrages sur l’autoroute causant ra­lentissements et accidents ».

Il aura fallu la mort d’un chauffeur polonais tué dans le ralentissement provoqué par un barrage enflammé, dressé par les migrants sur l’auto­route, pour que les élus Les Répu­blicains reconnaissent la réalité du chaos migratoire.

Dès janvier 2016, le groupe FN-RBM a été un lanceur d’alerte : nos voeux furent tous rejetés avec mépris. Pour M. Bertrand le sujet des migrants est une « obsession du Front national ».

Cependant pour la première fois, l’Exécutif a repris partiellement notre argumentaire. Partiellement, car les demandes exprimées par ce voeu sont de simples mesures de police et n’abordent pas le préalable politique, se libérer de Schengen et retrouver la souveraineté sur nos frontières.

Notre groupe a donc déposé un amendement demandant d’ajouter à ce voeu le retour au contrôle des frontières. Amendement rejeté par la majorité LR/UDI.

La preuve que leur démarche est d’abord une posture.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm