Post navigation

Argumentaires

Roms sans frontières, voyage en absurdie

A Lille, sur les bords de la Deûle, cha­que jour apporte son lot d’insécurité. Après l’agression de Lucie, 22 ans, le 12 février dernier, une ly­céenne de 17 ans rapporte avoir été attaquée par des enfants roms selon le même mode opératoire. Responsa­bilité avérée d’une classe politique aveugle devant une situation dramatique et absurde à la fois.

Des clandestins escortés par la police aux frontières réapparaissent deux heures plus tard, empruntant le chemin identique en sens in­verse et sans se presser, « pour ne pas doubler les agents au retour ». (http://www.lavoixdunord.fr/118381/article/2017-02-13/escortes-la-fron­tiere-et-revenus-en-deux-heures-les-roms-voyagent-en-absurdie)

Des moyens mobilisés pour des reconductions à l’efficacité nulle et dont la seule justification au final est de gonfler artificiellement la statistique. Les socialistes y voient un moyen de masquer leur échec en gonflant des chiffres en baisse. Sur la période allant de janvier à septembre 2016 les reconduites ont chuté de 20%. Une baisse due à l’afflux de clandestins toujours plus nombreux et une pression mi­gratoire qui explose aux frontières. (http://www.europe1.fr/societe/pour­quoi-les-reconduites-a-la-frontiere-chutent-elles-cette-annee-2836138)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm