Post navigation

Argumentaires

Notre groupe à l’écoute des chercheurs et des avancées médicales

Lors de la dernière Commission permanente, M. Bertrand et sa majorité se sont enfin décidé à soutenir deux projets dont un nous qui nous tient particulièrement à cœur depuis de

M. Lebas nous nous expliquait alors que le projet du Dr Mary n’était pas soutenu médicalement et administrativement. M. Lebas allait plus loin : « C’est de l’instrumentalisation politique, c’est un

médecine du CHU et des pharmaciens.

M. Lebas a démissionné, le projet est financé, nous nous félicitons pour la région que ces essais soient soutenus. Mieux vaut

nombreux mois, puisqu’il s’agit de l’étude d’efficacité et de sécurité de l’ajout de nébulisation d’interféron beta 1b aux antirétroviraux Liponavir/ritonavir.

Nous avions proposé il y a 6 mois un amendement pour soutenir cet essai porté par un chercheur picard le Dr Mary au sein du CHU d’Amiens en pleine crise du coronavirus.

Cet amendement par idéologie politique a été refusé par la majorité !

chercheur qui a du mal à faire reconnaitre la qualité de ses travaux par son institution et tente une instrumentalisation avec les politiques et la presse. ».

C’était tout à fait diffamatoire et mal connaître l’éthique des chercheurs.

Le Dr Mary publie dans beaucoup de revues, et n’a pas besoin de la presse et des politiques pour se faire valoir. Il a même récolté 200 000 euros venant essentiellement des professeurs en

tard que jamais. Nous regrettons les 6 mois perdus !

On regrette ce manque de confiance en nos chercheurs parce qu’ils ne correspondent pas au cadre.

Ces essais vont pouvoir améliorer la prise en charge des patients, diminuer le temps d’hospitalisation et surtout diminuer les cas de réanimations.

La presse ne s’y est d’ailleurs pas trompée.

About admin