Post navigation

Argumentaires

Mineurs étrangers : la soumission du politique au pouvoir judiciaire

Trop nombreux et trop coûteux : le constat mis en avant par le Front National depuis plusieurs années sur les mineurs étrangers isolés est désormais partagé par une partie de l’échiquier politique (http://www.lavoixdunord.fr/268228/article/2017-11-18/le-president-du-nord-denonce-une-situation-delirante).
À titre d’exemple, le département du Nord en accueille près de 800 dont la moitié est logée dans des structures avec un coût de 62€ par jour, supporté par le contribuable.
Conscients du poids de cette pression migratoire, les départements en appellent à l’État, à défaut de pouvoir compter sur la sagesse des juges. Les décisions judicaires requalifient une fois sur deux celles des services qui avaient statué en faveur de la majorité du concerné. Décisions idéologiques puisque prises sur la base de documents facilement falsifiables et sans considération physique des individus.
C’est même la double peine pour les départements, condamnés à de lourdes astreintes financières pour ne pas avoir hébergé l’étranger reconnu mineur.
Il est temps que le politique retrouve sa souveraineté face à l’idéologie des juges.

About Rassemblement National Hauts de France