Post navigation

Argumentaires

Migrants dans notre région : la facture est salée !

Les informations relatives aux coûts financiers engendrés par la pression migratoire sont difficiles à obtenir, et pour cause : elles pourraient bien indigner les Français. Le groupe FN-RBM – non sans difficultés – a réussi à obtenir le montant de quelques dépenses engagées en 2016 pour le fonctionnement du camp de La Linière : plus de 4,2 millions d’euros versées à différentes associations, selon un courrier reçu de la préfecture du Nord. Les démarches sont  en cours pour connaître le coût pour les contribuables des centres d’accueil de Belval et Bailleul mais aussi du camp de Calais.

De l’argent dépensé à fond perdus du fait de l’arrivée continue de clandestins, au travers des frontières passoires de l’Espace Schengen. La Côte d’Opale au Nord, Vintimille et les Alpes maritimes au Sud sont devenues les étapes qui précèdent la répartition sur le territoire national de clandestins par dizaines de milliers.

Outre le coût, la facture est terriblement salée pour les habitants de la région : ils doivent vivre avec les réseaux de passeurs à Grande Synthe (https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/grande-synthe-un-reseau-de-passeurs-de-migrants-demantele-1508582131) ou avec la crainte des viols à Calais (http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/calais-une-jeune-femme-violee-par-un-migrant-sous-la-menace-d-un-couteau_2445440.html).

Comme l’écrit justement Marine Le Pen : « expulser, c’est protéger ! ».

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm