Post navigation

Argumentaires

Macron à Calais : toujours plus de communication pour toujours plus d’immigration

Présentées comme un durcissement de la politique d’immigration, les mesures annoncées par Macron lors de son déplacement à Calais restent de la poudre aux yeux (http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/01/16/25001-20180116ARTFIG00181-calais-macrondefend-sa-politique-migratoire-d-autoriteet-d-humanite.php).
Gouverner c’est agir. Or, le gouvernement Philippe a réduit les moyens alloués sur 2018 aux centres de rétention administrative des clandestins. Macron s’inscrit dans la continuité d’Hollande ; le budget alloué à l’aide médicale d’État augmente encore de 108 millions d’euros pour 2018. Aucune mesure pour enrayer l’immigration de masse n’a été prise par le gouvernement ; pire encore, ce sont désormais les
dispositifs d’exception qui deviennent les nouvelles filières de la submersion migratoire. Les 100 000 demandes au titre du droit d’asile ont été franchies en 2017 et le phénomène des mineurs étrangers
(cf Infogroupe n°66) en sont les parfaits exemples. À l’image de ce qui se passe avec les surveillants pénitentiaires, ce gouvernement est celui de la soumission. Aucune mesure dissuasive n’est prise : ni
expulsion des clandestins, ni renforcement de nos frontières, ni restriction de notre protection sociale. Autant de mesures portées par le Front National.

About Rassemblement National Hauts de France