Post navigation

Argumentaires

La grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf

Borloo est venu présenter son plan «Energie pour l’Afrique» en séance Plénière du 29 juin.

http://www.lavoixdunord.fr/184504/article/2017-06-29/hauts-de-france-pre­miere-region-integrer-le-plan-borloo-pour-l-afrique.

Ce fut pour nous l’occasion de rap­peler que Marine Le Pen, par son engagement présidentiel n° 124, pro­posait de « Mettre en oeuvre une véri­table politique de co-développement avec les pays d’Afrique »

Les relations internationales sont par essence de compétence réga­lienne.

Bertrand, incapable de tenir ses promesses sur l’emploi, veut donc, désormais, s’occuper des relations internationales. Espère-t-il ainsi faire oublier l’échec de « Proch’Emploi » dont il avait fait un axe prioritaire de son action ? Depuis l’élection de M. Bertrand le nombre de demandeurs d’emploi et passé de 574.180 à 590.640, soit +2,86 % du 1er janvier 2016 au 31 mai 2017.

L’Exécutif se réjouit que le Conseil régional des Hauts de France de­vienne « le chef de file français » du plan Borloo pour l’Afrique.

Le groupe FN-RBM a appelé M. Ber­trand à s’occuper d’abord de ce qui relève des compétences du conseil régional : lycées, trains, développe­ment économique.

Pour les élus Front National, confor­mément au projet régional porté par Marine, 1 euro dépensé, c’est 1 euro utile aux habitants de la région.

L’engagement, hors compétence, de 11 millions d’euros du Conseil régio­nal sur ce plan porté par un ami poli­tique de M. Bertrand constitue un vé­ritable scandale. Scandale que nous avons dénoncé avec vigueur.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm