Post navigation

Argumentaires

Défendre la sécurité, c’est soutenir ceux qui L’assurent !

L’insécurité  prend une nouvelle ampleur en Macronie. Les chiffres communiqués par le Ministère de l’Intérieur après la nuit du 31 décembre sont édifiants : 1031 véhicules incendiés et 510 interpellations. C’est bien plus que l’année précédente (http://lavdn.lavoixdunord.fr/289804/article/2018-01-02/plus-de-vehicules-incendies-et-d-interpellations-en-2017-qu-en-2016).
Si les faits les plus graves se sont déroulés en région parisienne, dans les banlieues de l’immigration telles qu’à Champigny-sur-Marne, notre région n’a pas été épargnée. Dans le Dunkerquois, les pompiers sont intervenus à plusieurs reprises pour éteindre feux de véhicule et de poubelles. Dans l’Oise, des jeunes des quartiers de l’immigration à Beauvais et Creil ont affronté les CRS jusqu’au milieu de la nuit.
Ces évènements, assimilables parfois à une véritable guérilla urbaine, sont le fruit du laxisme politico- judicaire du système actuel. Immigration, soutien médiatique pendant l’affaire Théo, politique de la ville, suppression des peines planchers, remise en liberté anticipée, … « Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes ».
Les discours du politiquement correct sonnent toujours plus creux. Le FN propose une mesure concrète  pour assurer la sécurité des Français :  l’instauration d’une présomption de légitime défense pour nos policiers. Mesure de bons sens, réclamée par les forces de l’ordre, pour conforter le soutien de la République à ceux qui assurent l’ordre public.

About Rassemblement National Hauts de France