Post navigation

Argumentaires

Calais Port 2015 : priorité à l’emploi local !

Attendu depuis plus de 10 ans le projet Calais Port 2015 doit permettre de doubler les capacités portuaires de Calais. Ce projet est financé en partie par l’argent public pour près de 270 millions d’euros. Nous avons exigé dès 2010 que ce projet bénéficie aux entreprises locales et donc à l’emploi local.

Grâce à la pression et la vigilance maintenue de nos élus régionaux, nous avons obtenu l’engagement moral et politique de la priorité lo­cale pour ces marchés, engagement partagé par l’ensemble des groupes politiques sous notre pression.

Or Bouygues aurait l’intention de confier le marché des passerel­les à une entreprise étrangère de préférence à un groupement de PME locales. Notre inquiétude est légitime : plus de 300 emplois sur 3 ans sont menacés. Notre crainte fait écho aux nouveaux mauvais chiffres du chômage en Nord Pas De Calais Picardie : +1,1 % de demandeurs d’emploi à la fin mars 2017. (https://journal.lavoix.com/lavoixdunord/?_ga=2.249967941.213897111.1493363467-1992393193.1482228945#VDN/VDN/web,2017-04-16,03CALAIS|VDN,2017-04-16,03CALAIS,1|11)

C’est la raison pour laquelle nous de­mandons que soit respecté le pacte moral et politique de la priorité locale.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm