Post navigation

Argumentaires

Un budget qui s’inscrit dans la continuité et dans l’échec

Le budget présenté par Bertrand et son Exécutif s’inscrit dans la continuité des politiques socialistes : promettre la lune à tout prix. Les 300 millions d’euros d’économies promises par an sont oubliées ; elles n’atteignent même pas les 80 millions d’euros sur le fonctionnement pour 2018. La dette, elle, continue à grimper. Elle devrait atteindre 4 milliards d’euros d’ici la fin du mandat, soit un milliard de plus que sous le mandat précédent. Mais quoi de surprenant pour quelqu’un qui s’est fait élire grâce à la gauche ?
Le budget 2018, c’est aussi celui de l’échec de l’action politique de Bertrand. « C’est au pied du mur qu’on voit le maçon » ; alors Bertrand devrait apprendre à manier la truelle. Où sont les 60 000 chômeurs en moins ? Les arénas promises ? Les résultats sur la remise en cause des accords du Touquet ?  Et le Canal Seine-Nord, qu’il qualifiait le 4 janvier 2016 comme « le plus grand projet que notre région a connu à travers les siècles » ?
Ce budget est une nouvelle preuve de l’impuissance dont fait preuve Bertrand, déjà observée sur différents dossiers (Agence du médicament).
Notre groupe FN-RBM, lui, garde le fil rouge : une action régionale visionnaire, gestionnaire, protectrice et enracinée ! (http://www.courrier-picard.fr/77845/article/2017-12-14/les-economies-ne-font-pas-le-bonheur-du-fn).
Bravo à tous les élus du groupe ! Bravo pour les nombreuses interventions, bien souvent pertinentes et de qualité ! Bravo particulièrement à tous ceux qui ont tenu jusqu’à 4h15 du matin !
Notre action politique : discours du 4 janvier 2016 + retours médias post SP 14.12.2017

About Rassemblement National Hauts de France