Post navigation

Argumentaires

Ascoval : le mécano cynique de Bertrand

L’aciérie Ascometal de Leffrinc­koucke fermera ses portes le 30 septembre. Sur les 140 salariés, une cinquantaine n’est pas encore reclassée. http://www.lavoixdunord. fr/219060/article/2017-09-16/plan-social-et-reorganisation-l-usine-des-dunes-et-apres

Courant 2016, pour sauver son acié­rie de Saint-Saulve, Vallourec s’était uni à Ascometal. La nouvelle entité s’appelle désormais Ascoval. L’usine de Leffrinckoucke, victime du plan bancal et profondément malhonnête, est sacrifiée pour sauver Saint-Saulve : on déshabille Pierre pour rhabiller Paul !

Macron et Bertrand ont monté avec cynisme ce meccano qui aboutit à une nouvelle casse sociale. Ils ont avancé masqués. http://www.lavoixdu­nord.fr/214017/article/2017-09-06/ le-maire-prend-un-arrete-contre-la-fermeture-de-l-acierie-d-ascometal#

Bertrand essaye de se dédouaner avec un prêt de 14 millions € consenti par le Conseil régional, probablement non garanti, pour une opération dont la clarté et l’efficacité restent à démontrer.

Nous attendons toujours le projet in­dustriel avec des process innovants annoncés pour le site de Leffrinckoucke.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

About fn-rbm