Post navigation

Argumentaires

Aide aux entreprises : le Conseil régional doit privilégier les TPE-PME

Ynsect est une société qui s’est spécialisée dans l’élevage d’insectes et leur transformation en ingrédients de haute qualité à destination de l’alimentation des animaux domestiques et d’élevage.

nous soutenons.

Mais ce n’est pas tout : en 2018, la société annonce avoir bouclé un tour de table de 40 millions de dollars dont la majorité sous

Et lors de la dernière commission permanente, on nous demande de voter pour une subvention de 770 000 euros !

770 000 euros de subvention, cela correspond

Cette entreprise a développé un concept de ferme verticale lui permettant d’élever en grande quantité le Tenebrio Molitor une espèce de scarabée riche en protéines.

Cette société tout d’abord implantée dans l’Est, a fait le choix en 2018 de s’installer en Picardie, près d’Amiens, pour y créer sa première unité de production industrielle. A terme, près de 100 000 tonnes de ces précieux insectes devraient être produits chaque année.

Innovation, emploi, développement potentiel en particulier dans la chimie verte : rien à dire,

forme de capital. L’opération est menée par un groupe d’investisseurs conduit principalement par Creadev le fond de la famille Mulliez et par Temasek, le géant singapourien qui a rejoint les historiques de la start-up.

En 2019, l’entreprise annonce une nouvelle levée de fond de 125 millions de dollars, cet investissement à l’époque représente le plus grand tour de table hors États Unis, relate Antoine Hubert le PDG sur France info. Mais ce n’est pas fini, le 6 octobre de cette année, en plein Covid, la société fait une levée historique de 372 millions de dollars…

à 77 TPE, PME, bars, restaurants, salles de spectacle de Lille qui vont être aidées par un prêt de 10 000 euros remboursable pour faire face à cette crise sanitaire et économique qui va les détruire. Cherchez l’erreur.

En cette période de crise, il y aura de grands gagnants, les 100 plus grandes fortunes de France et des entrepreneurs, TPE, PME, qui se retrouveront au tapis sans en être responsables.

L’intervention de Christine Engrand a d’ailleurs fait mouche et a été reprise dans un article du Courrier Picard.

About admin