Posts published on décembre 2020

Bridgestone doit restituer l’argent investi par le Conseil régional

Communiqués

Lille, le 11 décembre 2020



En 2017, le Conseil régional a participé à hauteur de 112.550 euros à un plan de formation et d’évolution des compétences des salariés de Bridgestone.

A cette époque, les élus Rassemblement National et apparentés avaient proposé une avance remboursable et non une subvention ou tout du moins une subvention remboursable en cas de fermeture de l’entreprise.

En 2020, la direction japonaise de Bridgestone décide de fermer l’usine.

Le groupe Rassemblement National et apparentés :
exige le remboursement de la participation régionale,
demande de nouveau que l’Etat réclame de son côté le remboursement des 2 millions du CICE (crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi), crédit d’impôt perçu par Bridgestone en contrepartie du maintien ou de la création d’emplois.
 

 Philippe Eymery, Président de groupe

Budget du Conseil régional : l’Arlésienne du plan de soutien et relance

Communiqués

Jeudi 10 décembre 2020

Le vote du budget du conseil régional a donné lieu à une énième opération de communication de la majorité régionale. En d’autres temps il y a eu la multiplication des pains. 884 millions d’euros au bénéfice du plan de soutien et de relance sur un budget 2021 de 3,7 milliards euros, c’est le montant magique lancé par M. Bertrand.

Le budget 2020 du Conseil régional s’élevait déjà à 3,6 milliards d’euros. Même un élève du primaire aura compris qu’il est impossible d’ajouter 884 millions d’euros et de rester à un montant de budget quasi identique.

Ce qui est présenté faussement comme plan de soutien et relance est en réalité le recyclage de dispositifs existants dont l’emballage a été changé et de quelques dispositifs nouveaux.

Les élus Rassemblement National et apparentés persistent à demander un budget sincère, adapté à l’urgence économique et sociale avec entre autres un soutien massif aux indépendants et TPE-PME. 

Philippe Eymery, Président de groupe

Démocratie confinée et opacité organisée : le budget pris en otage

Communiqués

Les indices s’accumulent d’un détournement du débat budgétaire et d’une utilisation du budget 2021 à des fins électorales par le Président du Conseil régional.

M. Bertrand impose la tenue de la séance plénière en visioconférence alors que les dispositions légales lui permettent de choisir la tenue en présentiel. La plupart des collectivités font le choix de siéger avec la présence physique des élus dans une configuration adaptée et l’Assemblée nationale siège avec 1 élu sur 2.

Craint-il le débat avec les élus RN ? Il est vrai qu’à chaque fois qu’il est mis en difficulté, il se lance dans l’invective. Pire, maintenant, il use de la visioconférence pour museler le débat.

Dès septembre, les manœuvres débutaient. Alors que rien ne l’y contraignait et malgré notre opposition, la majorité a décidé, pour ce dernier budget du mandat, d’expérimenter une nouvelle présentation rendant malaisée voire impossible la comparaison avec les budgets précédents. Dès cette annonce, nous avions demandé un tableau de correspondances pour pouvoir comparer les montants 2020 et 2021.

Budget de fin de mandat, budget pré-électoral, budget en période de crise : autant de raisons pour faciliter le débat démocratique en assemblée. M. Bertrand a choisi de confiner la démocratie et d’organiser l’opacité pour échapper au débat et brouiller ses actions. 

Il va utiliser la présentation de ce budget comme une énième opération de communication… Quasiment la seule chose qu’il sait faire tant son bilan est maigre. 

Notre groupe démontrera les 9 et 10 décembre lors de la séance plénière qu’une autre politique est possible au service des habitants de la région. 

Philippe Eymery, Président de groupe