Posts published on juillet 2017

Entreprise TIM : Un fleuron industriel préservé, des centaines d’emplois sauvegardés

Communiqués

 Lille – Le 26 juillet 2017

Ce mercredi 26 juillet, le Tribunal de commerce de Lille a décidé de valider l’offre de reprise de l’entreprise TIM faite par le groupe ATLAS, M. Fil Filipov.

Le groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine suit ce dossier et soutient les salariés de TIM depuis l’ouverture de la procédure de redressement judiciaire en janvier 2017.

Le groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine tient à saluer le sens des responsabilités de l’intersyndicale ainsi que la dignité des salariés et se réjouit de l’issue favorable qui permet le maintien de 446 emplois.

Grâce à la pression maintenue à l’égard de M. Bertrand, président du Conseil régional Hauts de France et M. Le Maire, Ministre de l’Economie et des finances, le groupe Front National Rassemblement Bleu Marine a participé à l’issue favorable de ce dossier et au maintien de l’entreprise TIM fleuron industriel du Dunkerquois.

Philippe Eymery

Canal Seine Nord Europe: Insincérité de Bertrand et Darmanin sur fond de crise de confiance avec le Premier Ministre

Communiqués

Lille – le 20 juillet 2017

Le Premier ministre vient de juger non satisfaisante la proposition de M. Bertrand visant à ce que les collectivités locales avancent la part de l’Etat en 2017 et 2018.

Le Premier ministre a aussi contesté la sincérité du montage financier du canal Seine Nord Europe en ajoutant que l’emprunt prévu de 700 millions n’était pas financé.

Ce montage financier avait été mené par Monsieur Darmanin, vice-président aux Transports du Conseil régional et aujourd’hui ministre de l’Action et des Comptes publics.

Si cela n’était pas sérieux on pourrait en sourire ! Le Premier ministre recadre le travail insincère du Vice-président aux Transports du Conseil régional des Hauts-de-France, devenu depuis ministre du Budget !

Notre groupe avait à l’époque alerté sur ce défaut de financement. Notre alerte est justifiée a posteriori par le Premier ministre.

Le groupe Front National-Rassemblement Bleu Marine désapprouve l’insincérité constante constatée par la Cour des Comptes notamment dans son rapport du 29 Août 2016 (sur l’Agence de Financement des infrastructures de transports) et encore plus récemment dans son audit financier des comptes de l’Etat.

Le groupe Front National-Rassemblement Bleu Marine approuve le sens du projet canal Seine Nord Europe comme un projet structurant pour notre continent et notre économie.

Le projet canal Seine Nord Europe n’a pas à être la victime de l’incurie du tandem Bertand / Darmanin, pas plus que de l’hostilité jamais démentie du député maire du Havre devenu Premier ministre.

Philippe Eymery

Macron réduit l’autonomie des collectivités territoriales

Communiqués

 Lille – Le 18 juillet 2017

Lundi 17 juillet, lors de sa première conférence des territoires, le Président de la République a confirmé sa volonté de supprimer la taxe d’habitation. Il a précisé que les collectivités territoriales seraient amenées à participer à hauteur de 13 milliards d’euros d’économies sur le quinquennat, au lieu des 10 prévus initialement. Le chef de l’Etat a également affirmé sa volonté de réduire le nombre d’élus locaux.

La taxe d’habitation rapporte près de 22 milliards d’euros par an aux communes. Pour compenser la perte de ces revenus, une part d’impôt national (CSG ou CRDS) pourrait leur être attribuée par l’Etat, ce qui réduirait par conséquent leur autonomie fiscale. Autonomie fiscale qui est un principe constitutionnel.

Pour le Front national, l’organisation territoriale de la République repose sur le triptyque Commune-Département-Nation, plus à même de permettre une prise en compte des attentes des territoires et de la proximité démocratique que les Français appellent de leurs voeux.

Philippe Eymery

Reprise de TIM, il est temps d’agir

Communiqués

Lille – 13 juillet 2017

Le Tribunal de commerce de Lille-Métropole a décidé ce 12 juillet de surseoir à statuer le temps de mettre les dossiers des repreneurs en l’état et de fournir des pièces complémentaires concernant la lisibilité du carnet de commandes et la garantie de financement. Garantie demandée au candidat-repreneur M. Filipov, dirigeant de l’entreprise allemande ATLAS.

Le temps des études de dossier doit trouver son terme depuis la mise en redressement judiciaire de TIM fin janvier. Les salariés sont dans l’incertitude à la fois sur le plan de licenciements que sur le plan de reprise. Quant aux clients, ils commencent à perdre confiance.

Pour le groupe Front National-Rassemblement Bleu Marine qui suit ce dossier, le Conseil régional doit donner sa chance à l’offre la plus favorable pour l’emploi et l’investissement du repreneur allemand ATLAS.

Le groupe Front National-Rassemblement Bleu Marine a fait savoir à M. Bertrand et M. Huyghe que l’opportunité existait de mobiliser les fonds disponibles et non-investis de FINORPA PP (FINORPA PRETS PARTICIPATIFS) à hauteur d’une première tranche de 3 millions d’euros, sans préjuger d’autres accompagnements possibles en avances remboursables ou aides à la formation par exemple.

Il est temps de s’engager sur un renouveau industriel trop longtemps oblitéré pour TIM.

 

                             Philippe Eymery

Réductions budgétaires : la lutte contre le chaos migratoire n’est pas une priorité pour le gouvernement.

Communiqués

 Lille – Le 12 juillet 2017

Le 10 juillet, dans une interview accordée au Parisien-Aujourd’hui en France, le ministre de l’Action et des Comptes publics, M. Darmanin, a révélé le plan du gouvernement pour économiser 4,5 milliards d’euros sur le budget 2017. Darmanin explique qu’il a demandé au ministère de l’Intérieur de réduire de 526 millions d’euros ses dépenses de fonctionnement.

Les moyens, déjà maigres, mis en oeuvre par le gouvernement pour lutter contre le chaos migratoire risquent d’être amputés. Il ne faut donc pas s’attendre à voir la situation s’améliorer dans les Hauts-de-France, région particulièrement touchée par cette crise humanitaire.

Les chauffeurs routiers vont-ils devoir s’habituer à voir leur chemin obstrué par des barrages sauvages sur l’autoroute A16 ? Les affrontements opposant des bandes de migrants armés vont-ils se normaliser aux alentours de Calais ? Combien de drames humains la crise migratoire devra-t-elle encore provoquer pour que le gouvernement prenne de véritables mesures politiques ?

Le groupe Front National-Rassemblement Bleu Marine demande que les ministères régaliens (justice, armées) soient préservés, car la sécurité est la première de nos libertés. Les habitants de notre région et en particulier ceux de la côte d’Opale ont besoin de voir leur sécurité assurée.

 

Philippe Eymery

Fermeture de réacteurs nucléaires : annonce irresponsable de M. Hulot

Communiqués

 Lille – Le 11 juillet 2017

Lundi 10 juillet, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, déclarait sur RTL au sujet de la loi sur la transition énergétique : « Chacun peut comprendre que pour tenir cet objectif, on va fermer un certain nombre de réacteurs (…) Laissez-moi planifier les choses, ce sera peut-être jusqu’à 17 réacteurs, il faut qu’on regarde ». La loi sur la transition énergétique vise à ramener à 50 % la part du nucléaire dans la production d’électricité à l’horizon 2025.

Cette annonce irresponsable vise très certainement à satisfaire les écologistes les plus extrémistes. Il est légitime de se demander ce qu’il adviendra de la centrale de Gravelines.

Cette centrale, située à 20 kilomètre de Dunkerque, est à ce jour la plus importante d’Europe de l’ouest et fonctionne avec un parc de six réacteurs de 900 mégawatts chacun. Les quelques 1900 emplois qu’elle représente ne sauraient être menacés par des annonces politiciennes, d’autant plus que Monsieur Hulot ne propose aucun projet sérieux de substitution par une énergie propre.

Il est indispensable de s’orienter progressivement vers des énergies renouvelables telles que l’hydrolien et les énergies marines et l’hydrogène ; le tout en gardant à l’esprit la défense de l’emploi local.

Philippe Eymery

L’Etat ne doit pas céder aux sirènes d’élus irresponsables !

Communiqués

 Lille – Le 8 juillet 2017

Le maire de Grande-Synthe a publié vendredi une lettre ouverte au président de la République. Dans sa tribune il réclame toujours plus d’accueil pour les migrants illégaux. Monsieur Carême justifie sa position à grand renforts de victimisation et de raccourcis historiques, considérant qu’il s’agirait là d’une réparation à l’esclavage : « Il est venu l’heure de laver cet affront historique aux yeux du monde » Toujours plus déconnecté des inquiétudes des habitants de la région confrontés à la précarité et à l’insécurité, conséquences de la présence des clandestins. À l’Etat nous disons tenez bon ! Ne cédez pas aux sirènes d’élus irresponsables dont les égarements politiques ont déjà conduit au chaos général. Le précédent camp de La Linière initialement provisoire a perduré et même doublé pour atteindre plus de 1500 individus. Ce camp devenu insalubre, était le théâtre récurrent d’affrontements violents,  d’agressions sordides et du trafic des passeurs. Il a fini ravagé par un incendie, déclenché au cours d’une rixe entre bandes rivales le 10 avril 2017.

Le groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine demande:

– Un retour des frontières au niveau national et la suspension des accords de Schengen, afin de protéger les habitants,

– Que l’Etat mette fin à l’immigration incontrôlée, et rende impossible la naturalisation ou la régularisation des étrangers en situation illégale,

– La mise en place de zones humanitaires sécurisées dans les pays ou à la frontière des pays en guerre,

– L’accueil des personnes déplacées dans des pays de même culture

 

Philippe Eymery

Canal Seine Nord Europe : l’incroyable revers pour M. Bertrand !

Communiqués

Lille – Le 7 juillet 2017

Monsieur Hulot a confirmé ce jeudi 6 juillet les propos de la ministre des transports, Madame Borne : « la réalisation du Canal Seine Nord pourrait être ajournée ». Concernant certains grands projets de transports, Monsieur Hulot a même dit : « nous allons faire une pause et voir au cas par cas ».

Ces propos confirment les craintes de notre groupe.

Le 15 mai dernier, nous avions exprimé par communiqué de presse notre inquiétude à la suite de la nomination de Monsieur Philippe au poste de Premier ministre. En effet, Monsieur Philippe est connu comme étant un farouche opposant à ce projet.

Le 29 juin, nous avions déposé une motion en Séance plénière du Conseil régional afin de réaffirmer l’engagement désormais irréversible du projet Canal Seine Nord Europe et de demander à l’Etat d’exécuter le premier versement. Motion pourtant rejetée par l’Exécutif Bertrand.

Bertrand avait appelé à voter Macron. Aujourd’hui, le gouvernement menace la réalisation d’un projet bénéfique pour les intérêts des habitants de la région. Voilà où mène le sectarisme anti-FN de Bertrand !

Le groupe Front National-Rassemblement Bleu Marine demande au gouvernement de confirmer son engagement et de ne pas retarder la mise en œuvre de ce projet pouvant générer 10 000 à 13 000 emplois directs et indirects selon les estimations du précédent gouvernement.

Philippe Eymery

La grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf

Argumentaires

Borloo est venu présenter son plan «Energie pour l’Afrique» en séance Plénière du 29 juin.

http://www.lavoixdunord.fr/184504/article/2017-06-29/hauts-de-france-pre­miere-region-integrer-le-plan-borloo-pour-l-afrique.

Ce fut pour nous l’occasion de rap­peler que Marine Le Pen, par son engagement présidentiel n° 124, pro­posait de « Mettre en oeuvre une véri­table politique de co-développement avec les pays d’Afrique »

Les relations internationales sont par essence de compétence réga­lienne.

Bertrand, incapable de tenir ses promesses sur l’emploi, veut donc, désormais, s’occuper des relations internationales. Espère-t-il ainsi faire oublier l’échec de « Proch’Emploi » dont il avait fait un axe prioritaire de son action ? Depuis l’élection de M. Bertrand le nombre de demandeurs d’emploi et passé de 574.180 à 590.640, soit +2,86 % du 1er janvier 2016 au 31 mai 2017.

L’Exécutif se réjouit que le Conseil régional des Hauts de France de­vienne « le chef de file français » du plan Borloo pour l’Afrique.

Le groupe FN-RBM a appelé M. Ber­trand à s’occuper d’abord de ce qui relève des compétences du conseil régional : lycées, trains, développe­ment économique.

Pour les élus Front National, confor­mément au projet régional porté par Marine, 1 euro dépensé, c’est 1 euro utile aux habitants de la région.

L’engagement, hors compétence, de 11 millions d’euros du Conseil régio­nal sur ce plan porté par un ami poli­tique de M. Bertrand constitue un vé­ritable scandale. Scandale que nous avons dénoncé avec vigueur.