Posts published on mai 2017

Visite en France du Président Poutine: la région a besoin de la fin de l’embargo

Communiqués

Lille – Le 30 mai 2017

Le Président de la République fédérale de Russie, M. Vladimir Poutine, vient d’effectuer une visite en France. Les deux pays ont des relations anciennes, empreintes de respect mutuel et d’intérêts complémentaires dans leurs rôles respectifs au sein du vaste continent eurasiatique.

Cette visite doit être l’occasion de faire le point sur les dernières années passées : coup de froid diplomatique et géopolitique qui a abouti à la mise en place d’un embargo contre la Russie.

Cette forme de sanction a pénalisé les européens sans aboutir à faire bouger la Russie quant à ses intérêts fondamentaux.

Pour le Groupe FN-RBM, le temps est venu de normaliser les relations avec la Russie, partenaire essentiel avec laquelle la région Picardie – Nord Pas-de-Calais a besoin de relations stables et de confiance.

L’embargo sur la Russie a généré des contraintes supplémentaires dommageables pour nos emplois et nos exportations.

Notre industrie a été pénalisée : Cristallerie Arc International (Les Echos du 29.05.2017), Entreprise TIM à Quaëdypre par exemple, mais aussi l’agriculture ou les échanges portuaires malgré l’effort supplémentaire du Grand Port Maritime de Dunkerque.

Le Groupe Front National-Rassemblement Bleu Marine demande la fin de l’embargo russe et soutiendra toute mesure visant à retrouver et développer un courant d’échanges marchands et culturels avec la Russie.

Canal Seine Nord, restons mobilisés.

Argumentaires

Le Groupe FN – RBM, est favorable au projet Canal Seine-Nord en restant vigilant sur la question des plateformes multimodales et de l’emploi local. Bertrand, soutient également ce projet en même temps qu’il soutient M. Macron au second tour de l’élection présidentielle. Macron, nomme au poste de Pre­mier Ministre, M. Philippe, Député-Maire du Havre, membre comme M. Bertrand des Républicains (ex UMP), et farouche opposant au Canal Seine Nord.

http://www.notele.be/list14-l-info-en-continu-media50506-le-projet-de-ca­nal-seine-nord-en-danger-.htmlVERSO

En 1997, le projet de Canal Rhin- Rhône, pourtant bien avancé, avait été stoppé net par le Gouvernement socialiste.

Qu’adviendra-t-il désormais du projet25 de Canal Seine -Nord ?

Les manoeuvres bassement poli­ticiennes de M. Bertrand vont à l’encontre des intérêts de la ré­gion et de ses habitants

Travail détaché : Le double discours hypocrite de l’UMP

Argumentaires

1996, les députés RPR votent en faveur de la directive « détachement des travailleurs ».

Le 26 avril 2016 l’Exécutif régional fait voter en urgence une motion intitulée « Agir pour l’emploi régio­nal ».

L’objectif affiché est de contourner la directive en imposant la maîtrise du français ou l’assistance d’un interprète «. Ce qui sera appelé la «clause Molière «.

Réaction immédiate de Marine en séance « j’ai rarement vu un exemple aussi typique d’hypocrisie »

Le 23 avril 2017, au soir du premier tour de l’élection présidentielle, M. Bertrand apporte son soutien «sans état d’âme» et «sans ambigüité» à M. Macron.

Le 27 avril, quatre ministres socia­listes, anciens collègues de gou­vernement de M. Macron, par ins­truction interministérielle adressée aux préfets, rappellent qu’imposer le français sur les chantiers est une forme de discrimination, donc illégal.

http://www.courrier-picard.fr/29375/article/2017-05-11/le-gouvernement-torpille-la-clause-moliere

L’opération de communication, « un exemple typique d’hypocrisie » comme l’avait qualifiée Marine en séance du 26 avril est enfin démon­trée.

Mais la vérité éclate le lendemain du 1er tour de l’élection présiden­tielle.

Education à la vie affective et sexuelle : le Groupe FN-RBM fait confiance aux personnels de l’Education nationale.

Communiqués

Lille – Le 23 mai 2017

L’exécutif prétendument de droite au Conseil Régional des Hauts-de-France a choisi de confier une partie de l’éducation sexuelle et affective des lycéens en subventionnant l’association féministe militante qu’est le « planning familial ».

Le groupe Front national Rassemblement Bleu Marine dénonce ce financement particulièrement inopportun.

En effet depuis la loi Aubry de 2001, l’éducation sexuelle et affective des élèves est obligatoire dès l’école primaire, à raison de trois séances par an. Par la suite, cette éducation est conduite par les enseignants et des professionnels de santé tout au long de la scolarité.

En outre, le « planning familial » est une association controversée dans la mesure où elle n’est pas neutre. Plus particulièrement, cette association revendique un projet politique de transformation de la société et milite en faveur de pratiques controversées : prise en compte de toutes les sexualités, genre et santé sexuelle, PMA…

Le groupe Front National Rassemblement Bleu Marine réaffirme sa confiance dans les compétences professionnelles des enseignants, des infirmières et des médecins scolaires pour ce qui concerne l’éducation à la vie sexuelle et affective des lycéens. Il rappelle la position du Front national en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, sa volonté d’auditer les structures d’accueil et de prise en charge des enfants, son engagement à lutter contre l’islamisme qui fait reculer les droits fondamentaux des femmes.

Philippe Eymery.

Entreprise TIM : Que fait donc le Conseil régional ?

Communiqués

Lille – Le 22 mai 2017

L’entreprise TIM, fleuron de l’industrie du Dunkerquois, vit-elle ses derniers instants ?

Les repreneurs éventuels de l’entreprise placée en redressement judiciaire le 30 janvier 2017 avaient jusqu’au 15 mai pour déposer leurs offres.

A l’expiration du délai, aucune offre n’a été déposée. L’administrateur judiciaire a accordé un délai supplémentaire d’un mois.

Le 28 juin le Tribunal de Commerce de Lille – Métropole se réunira une ultime fois, sa décision sera alors définitive.

Si rien n’est fait d’ici là, les 493 salariés de TIM seront licenciés (Voix du Nord 22/05/2017).

Par courriers des 6 février, 2 mars, 25 avril 2017, par interventions en Séance Plénière du Conseil régional les 30 mars et 18 mai 2017, le Groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine est intervenu auprès de M. Bertrand, Président du Conseil régional, en charge du développement économique de la région.

Aucune suite n’a jamais été donnée !

Le silence de l’Exécutif du Conseil régional est désormais coupable : 493 salariés et leurs familles, sont dans l’angoisse d’un avenir plus qu’incertain.

Pendant ce temps M. Bertrand est en campagne, négocie avec M. Macron, bien loin des préoccupations des habitants de la région.

Les élus du groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine réaffirment l’extrême urgence qu’il y a à trouver une solution pérenne pour l’Entreprise TIM et demandent de réunir une table ronde d’ici la fin de cette semaine afin que tous les éléments du dossier soient abordés en présence de tous (Propriétaire, Etat, salariés, élus).

La gestion de ce dossier par des rencontres bilatérales n’est plus acceptable ; il faut agir dans la clarté.

 

Philippe Eymery.

M. Darmanin nommé ministre de l’action et des comptes publics : l’UMPS sans gêne.

Communiqués

COMMUNIQUE DE PRESSE DE PHILIPPE EYMERY

Lille – Le 17 mai 2017

L’autoproclamé représentant de la droite populaire et sociale rejoint le gouvernement de la gauche financière.

Oubliées les promesses de décembre 2015 d’attachement indéfectible à la Région et à sa commune du vice-président aux transports.

Le renouvellement promis par le candidat Macron, c’est la continuité des pires pratiques politiques par le président Macron.

L’UMPS s’étale désormais au grand jour et sans gêne.

Darmanin, soutien fervent du Canal Seine-Nord, devient ministre d’un gouvernement dont le Premier ministre est un farouche opposant au Canal Seine-Nord.

Le groupe FN RBM attend avec impatience la confirmation de la réalisation de ce projet.

Philippe Eymery.

Nomination de Monsieur Philippe : un danger pour le projet Canal Seine Nord

Communiqués

Lille – Le 15 mai 2017

 

Monsieur Philippe, député maire LR du Havre et ancien directeur de campagne de Monsieur Juppé, est nommé Premier ministre par Monsieur Macron.

Le groupe Front National-Rassemblement Bleu Marine est très inquiet pour la concrétisation du projet Canal Seine Nord. En effet, Monsieur Philippe est connu comme étant un farouche opposant à ce projet.

Tous les groupes politiques au Conseil régional sont favorables au projet. Notre groupe a pointé la nécessité d’obtenir des garanties quant au financement. La nomination de Monsieur Philippe risque de mettre à mal ce projet.

Le groupe Front National-Rassemblement Bleu Marine reste mobilisé face aux décisions dangereuses de Monsieur Macron.

 

Philippe Eymery

« Clause Molière » : L’hypocrisie médiatique de l’UMP mise au grand jour.

Communiqués

Lille – Le 10 mai 2017

Le 26 avril 2016, alors que M. Macron était Ministre de l’Économie, de l’Industrie
et du Numérique, en Séance Plénière du Conseil régional, l’Exécutif faisait voter en urgence une motion intitulée «Agir pour l’emploi régional ! ». L’objet était d’imposer la maîtrise du français ou l’assistance d’un interprète sur les chantiers de la Région. (Voix du Nord 09/05/2017)

Pure opération médiatique. Lors de cette séance, Marine Le Pen, dans son intervention, dénonçait alors un « exemple typique d’hypocrisie ».

Au Parlement européen les députés UMP votent en faveur de la directive « détachement des travailleurs »,

Au Conseil régional, les élus de la même famille politique tentent de cacher leur responsabilité et de réparer cette erreur gigantesque et ses conséquences catastrophiques sur l’emploi. Pour exemple : le chantier du terminal méthanier de Dunkerque : 60 % de travailleurs détachés.

Le 27 avril 2017, quatre ministres socialistes, dans une instruction interministérielle, déclaraient « illégale » ce genre de clause baptisée « Clause Molière ».

Les faits donnent, une fois de plus, raison au Groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine qui avait dénoncé une nouvelle opération de communication de l’Exécutif présidé par M. Bertrand.

Pour le Groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine, sans une véritable politique de patriotisme économique accordant la priorité de la commande publique aux entreprises françaises, ce genre de motions ou clauses resteront vaines et pures tartuferies.

Hypocrisie médiatique destinée à contrer les propositions du Front National en faveur du patriotisme économique.

 

Philippe Eymery