Posts published on août 2015

Les Calaisiens lancent une pétition pour exprimer leur ras le bol des clandestins

Communiqués

Les clandestins font vivre un véritable enfer aux Calaisiens et plus particulièrement aux habitants du quartier du Courgain.

Bagarres, agressions sexuelles, cambriolages, tapage nocturne, face à cette criminalité, les habitants se barricadent chez eux, les clients désertent les commerces et les touristes ont disparu.

Les mouettes et les rats ont envahi les rues jonchées de la nourriture distribuée gratuitement et non-consommée.

Ces Calaisiens, abandonnés et méprisés par les pouvoirs publics qui sont censés les défendre, ont décidé de lancer une pétition pour demander à la Préfecture d’agir.

Cette initiative n’est pas la première. D’autres Calaisiens, riverains du centre Jules Ferry, ont lancé un cri de détresse par une vidéo poignante vue plus de 140 000 fois.

Ignorés des pouvoirs publics, méprisés par les associations autoproclamées« humanitaires », ces habitants de Calais font preuve de lucidité et conservent un sang-froid admirable.

Le Front National salue leur courage face aux donneurs de leçon qui veulent faire passer pour des sans-cœurs ceux qui ne demandent qu’une chose : vivre en paix et en sécurité.

Le Front National est attentif à leurs souffrances.

L’article L111-1 du code de sécurité intérieur est sans ambiguïté:«La sécurité est un droit fondamental et l’une des conditions de l’exercice des libertés individuelles et collectives.

L’Etat a le devoir d’assurer la sécurité en veillant, sur l’ensemble du territoire de la République, à la défense des institutions et des intérêts nationaux, au respect des lois, au maintien de la paix et de l’ordre publics, à la protection des personnes et des biens. »

Le Front National demande au Ministère de l’Intérieur de faire son travail en protégeant nos compatriotes.

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY

Le chef de la jungle de Téteghem en situation d’arroseur arrosé

Communiqués

Profitant de la visite à Calais des ministres de l’intérieur Français et Britannique, le maire de Téteghem et « chef de la jungle » autoproclamé a réclamé des effectifs de police pour les camps de Grande-Synthe et Téteghem.

Ce monsieur, avouons le, ne manque pas d’air !

Il réalise que le « cadenassage » de Calais, provoque un engorgement de clandestins en amont, c’est-à-dire dans ces camps installés illégalement en 2010 par lui-même et son homologue de Grande-Synthe.

Camps que seul le laxisme d’Etat a permis de prospérer.

L’attitude de ce maire est symptomatique de ces irresponsables politiques qui ont joué avec le feu depuis des années avec le problème des clandestins et des réseaux maffieux de passeurs. Ils ont créé localement l’effet pot de miel ; sous prétexte humanitaire ils ont de fait créé des relais pour les passeurs.

Le bon sens impose de cadenasser, non pas Calais, mais les frontières Européennes !

En outre, les autorités doivent donner pour instruction aux forces de l’ordre de démanteler ces installations illégales.

Le Front National demande au Ministre de l’Intérieur

– de faire appliquer la loi

-donc de renvoyer dans leur pays d’origine tous les clandestins en situation irrégulière

– de poursuivre les maires et associations qui se font les complices de ces délinquants et soutiens de fait des réseaux de passeurs.

 

Communiqué du Groupe Front National Rassemblement Bleu Marine PICARDIE NORD PAS-DE-CALAIS

Souvent écologiste varie, bien fol qui s’y fie.

Communiqués

En cette fin du mois d’août, Madame ROUSSEAU, candidate Europe-Ecologie les Verts à la Région, déclare qu’elle renégociera « la copie du canal Seine-Nord en mettant en balance la participation de la région… » si elle est élue présidente de région. Heureusement, cette hypothèse relève de la fiction.

Cette déclaration souligne l’aspect girouette et irresponsable de Madame ROUSSEAU. Alors qu’en ce début d’année, Madame ROUSSEAU, présidente du groupe Europe Ecologie Les Verts au Conseil régional, a voté pour ce projet comme elle a toujours fait depuis le début du mandat, elle fait maintenant machine arrière. Rien a pourtant changé dans le projet du canal Seine-Nord. Sans doute que Madame ROUSSEAU s’agite pour faire parler d’elle au risque de mettre à mal un projet créateur de milliers d’emplois.

Le Front National rappelle son soutien à ce projet à condition :

– que soit accordée la priorité au développement local : priorité d’emploi et attribution préférentielle des marchés aux forces productives locales.

–  que la création de plateformes multimodales accompagne le projet.

–  que soit assurée la liaison avec la façade maritime de la Côte d’Opale.

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY

2 jeunes nordistes décrochent un médaillon d’excellence aux Olympiades des métiers

Communiqués

La finale mondiale des Olympiades des métiers qui s’est déroulée à Sao Paulo au Brésil la semaine dernière a vu briller deux jeunes nordistes : Caroline Lienart (cuisinière) et Anne-Sophie Berthe (service en restauration).

Le médaillon d’excellence récompense un savoir-faire de niveau international.

Toutes nos félicitations à ces deux jeunes nordistes talentueuses !

Nous leur souhaitons une grande carrière chacune dans leur domaine, et ainsi représenter l’excellence et le savoir-faire de la région Nord Pas de Calais.

Nous sommes extrêmement fiers de cette jeunesse qui porte haut les valeurs de travail, de courage, et de persévérance.

Le groupe Front National Rassemblement pour le Nord Pas de Calais demande au conseil régional d’honorer Caroline Liénart et Anne-Sophie Berthe.

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY

Attaque violente de syndicalistes au siège de My Ferry Link

Communiqués

 

Ce mardi après-midi, un commando d’une trentaine de marins du Syndicat Maritime du Nord a fait irruption au siège de My Ferry Link sur le port de Calais.

Ces pseudos-syndicalistes aux méthodes mafieuses ont agressé un employé, vandalisé des voitures et volé du matériel !

Cette agression fait suite à des appels téléphoniques de menaces et d’insultes contre les ex-dirigeants de la SCOP SeaFrance.

Cette violence insupportable se rajoute à celle des clandestins faisant de Calais une zone de non-droit qui échappe totalement aux autorités.

Le laxisme et la passivité de l’Etat face aux actions illégales que ce soit l’occupation des navires Berlioz, le blocage du Port ou le trafic des passeurs et la présence des clandestins confèrent le sentiment d’impunité et encourage cette violence.

Le Front national condamne fermement cette agression intolérable, et demande à la justice la plus grande fermeté à l’encontre de ces pseudo-syndicalistes.

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY

Clandestins et passeurs : toujours plus agressifs !

Communiqués

Ce week end a été « agité » dans les camps de clandestins : des tirs de fusils ont fait un blessé à Téteghem, et des pierres ont été lancées sur les policiers à Grande Synthe.

La responsabilité première revient aux maires qui ont installé les camps sur leurs communes depuis 2010. Dans une France orange mécanique, ils ont importé la délinquance. Ces maires ont confondu compassion et collaboration en faisant de ces camps des relais pour le trafic maffieux des passeurs, ces nouveaux négriers du 21 ème siècle.

Le Front National demande la destruction des camps de clandestins de Téteghem et de Grande Synthe, base arrière de trafic d’êtres humains.

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY

M. BERTRAND, arrêtez de prendre les habitants de cette région pour des imbéciles !

Communiqués

Lors de la venue de M. VALLS à Abbeville et Amiens, M. BERTRAND a réclamé en urgence la réunion d’un sommet franco-britannique sur la crise à Calais. Cette requête intervient alors que le candidat ex-UMP est en pleine campagne électorale.

Le groupe Front National dénonce ce type de gesticulations. Il ne s’agit que de formules électoralistes. C’est en 2003 que CHIRAC et SARKOZY, ministre de l’Intérieur, ont entériné les accords du Touquet avec la Grande Bretagne, accords qui déplacent la frontière britannique sur le sol français. M. BERTRAND a été dans un gouvernement qui a laissé la situation pourrir à Calais. Son groupe politique au Conseil régional a également voté contre tous nos amendements et motions réclamant à l’Etat le contrôle aux frontières et à l’Exécutif régional l’arrêt du soutien aux associations favorisant la présence de clandestins.

Alors, quand M. BERTRAND parle de législation au Royaume-Uni qui « encourage la venue de clandestins »… de qui se moque-t-il ? Qu’il commence à balayer devant sa porte !

Le Front National demande à M. BERTRAND d’être cohérent dans la parole et les actes. S’il veut être crédible, qu’il commence à demander :

–         l’abrogation des accords du Touquet.

–         le rétablissement temporaire des contrôles aux frontières (article 23 et suivants du « code frontières Schengen »).

–         le rétablissement des frontières nationales.

–         à son groupe politique de ne plus soutenir les associations favorisant la présence de clandestins.

Seules ces mesures concrètes et de bon sens seront efficaces.

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY

Baisse de la fréquentation touristique sur la Côte d’Opale et langue de bois des pouvoirs publics

Communiqués

Force est de constater la baisse de la fréquentation touristique à Calais : 17 % de touristes en moins cet été comparativement au même mois de l’année dernière.

Selon l’office du tourisme, cette baisse est liée aux touristes anglais qui représentaient en saison estivale plus de 20 % contre 8 % cette année. Pour expliquer cette baisse, l’office du tourisme parle du conflit My Ferry Link et ignore une autre explication pourtant évidente.

Cette langue de bois méconnaît la raison réelle de cette désaffection qui est à chercher du côté du problème des clandestins. Pierre NOUCHI, président du syndicat des cafetiers, hôteliers et restaurateurs (UMIH) du Calaisis alertait déjà, en mai dernier, la maire de Calais sur les conséquences de la forte présence des clandestins. Selon lui, les Britanniques désertaient Calais, les gens ne voulaient plus sortir le soir et la baisse de fréquentation allait de 8 à 20 % selon les établissements. Pour seule réponse, il eut la langue de bois de la maire UMP, Madame BOUCHART. Le problème perdurant, il est logique que les touristes qui recherchent tranquillité et qualité de vie, s’éloignent de Calais.

Le Front National demande que les autorités prennent leurs responsabilités, cessent cette langue de bois insupportable et assurent enfin la sécurité de tous.

Tant que les pouvoirs publics refuseront d’identifier les vrais problèmes, la situation continuera à se détériorer. Il est urgent de suspendre les accords de Schengen et de rétablir les contrôles aux frontières nationales. L’UMPS dont fait partie Madame BOUCHART, doit cesser de subventionner les associations pro-clandestins. L’expulsion des clandestins est enfin la condition sine qua non pour que Calais et au-delà la Côte d’Opale soient de nouveau attractives.

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY

Transport régional : l’urgence, c’est de s’occuper de la situation des transporteurs !

Communiqués

Nous constatons les difficultés et faillites de nos transporteurs régionaux. Ils crient au secours ! Mais M. CUVILLIER reste sourd à leur détresse.

Il persiste dans sa volonté de créer une nouvelle taxe en Nord-Pas de Calais. Il utilise néanmoins une autre formulation pour faire passer la pilule : il s’agirait d’une « eurotaxe de transit transfrontalière ». Cette proposition est aussi soutenue par M. de SAINTIGNON, candidat socialiste à la Région.

En réalité, ces deux cadres socialistes proposent une écotaxe au niveau des régions dont le gouvernement connait l’impopularité. En effet, cette nouvelle taxe ne serait que l’illustration de la frénésie fiscale chez les socialistes. Ces derniers se trompent de priorité. Ils devraient plutôt se soucier du sort de nos transporteurs régionaux qui connaissent notamment de grandes difficultés à cause de la présence des clandestins. Les transporteurs doivent payer de fortes amendes par clandestin passé outre-manche et leurs marchandises sont souvent détériorées, sans compter les nombreux retards de livraisons…

Le Front National invite Messieurs CUVILLIER et de SAINTIGNON à se pencher sur la situation dramatique des transporteurs dont les camions sont pris d’assaut par les clandestins. L’Etat laisse déjà seuls nos transporteurs indépendants face à ces troubles affectant leur travail. Evitons, en plus, d’alourdir leurs difficultés par une énième taxe !

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY