Posts published on juillet 2015

Les meilleurs ouvriers de France méprisés par les élites du royaume d’Absurdie.

Communiqués

La loi sur les musées nationaux de janvier 2002, et son décret d’application stipulent que, pour être habilité à intervenir sur des chantiers de restauration de patrimoine, il faut avoir un diplôme reconnaissant au moins quatre années d’études supérieures.

On est loin ici du monde des artisans, issus de la filière professionnelle. Avant cette loi un titre de MOF (Meilleur Ouvrier de France) faisait une carrière, remplissait les carnets de commandes, et assurait l’activité et le travail pour des années…

Cette Situation  est d’autant plus absurde et injuste que, la plupart du temps, une fois le marché obtenu, les universitaires sous-traitent le chantier… à des artisans (MOF), qui réalisent le travail  dans l’ombre, sans reconnaissance officielle.

Le   Front National demande que le décret de loi soit modifié, afin de rendre travail et honneur à ces professionnels. Les MOF doivent pouvoir accéder directement à la commande publique.

C’est une question d’équité et d’efficacité.

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY

Oui aux travaux du port de Béthune !

Communiqués

Le projet d’allongement des quais du port de Béthune a encore jusque fin août pour aboutir.

Il n’est pas envisageable de se résigner à l’abandon de ce projet. Celui-ci représente cinq ans de travail et 15 millions d’euros, l’agrandissement de quais, l’extension de la desserte routière et ferroviaire. Ce gâchis démontrerait les difficultés qu’entraînent les conditions d’attribution des fonds européens. Fonds européens qui ne sont autre que l’argent versé par les contribuables français à l’Union européenne.

Il est de la mission de l’Etat d’intervenir pour faciliter la concrétisation de cet outil structurant. Cet outil de développement du port va de l’intérêt de notre région de développer les voies fluviales (non polluantes) qui ont fait preuve de leur compétitivité chez nos voisins du Benelux, alors que ce moyen de transports est encore délaissé par nos gouvernants.

Le Front National

– réaffirme la nécessité de boucler ce dossier en mettant en évidence la synergie possible avec le canal Seine Nord qui prend corps, et notamment par  l’exportation des céréales de notre région agricole, via l’activité du port de Dunkerque.

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY

Port de calais : il est urgent que l’activité reprenne !

Communiqués

Le sabotage du Port de calais et de l’activité économique qui lui est liée est devenu intolérable.
Quelles que soient les revendications des marins de My ferry Link , rien ne justifie que le Port de Calais et l’activité économique soient pris en otage par les blocages à répétition.

L’Etat est absent !

Comment accepter le dialogue sans mettre en préalable le déblocage du Port ?

Le Front national demande que la poursuite des négociations entre eurotunnel et la SCOP Sea France soit précédée du retour à la liberté de travail et de circulation sur le Port de Calais .

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY

Travailleurs détachés au Terminal méthanier de Dunkerque : complicité et scandale d’Etat !

Communiqués

Les fonctionnaires des services de l’Etat (PAF, URSSAF …) enquêtent sur le deuxième plus grand chantier de France. Enfin, car c’est depuis 2012 que le Front National alerte et dénonce le dumping social et la fraude aux travailleurs détachés sur ce chantier du terminal.

Alors que le chantier se termine et qu’il y a eu plus de 8 millions d’heures de travail effectuées (équivalent à 5 000 temps pleins sur une année), les services de l’Etat semblent enfin prendre conscience de ce qui était connu et su de tous localement. Le plus grave c’est que la société Dunkerque LNG est une filiale d’EDF, entreprise publique. C’est donc bien une complicité d’Etat au plus haut niveau que de recourir en masse à la pratique d’employer des travailleurs détachés.
Le 7 juillet dernier Bouygues TP, pour le chantier de l’EPR de Flamanville, a été condamné à 25 000 € d’amende pour avoir recouru aux services de sociétés pratiquant le travail dissimulé de 460 salariés polonais. Soit tout juste une amende dérisoire  de 55 € par salarié, alors que pour l’URSSAF le manque à gagner se chiffre en plusieurs millions d’euros.

 

Le Front National demande :

– l’abrogation de la directive européenne sur les travailleurs détachés

– que les entreprises qui sont reconnues coupable de fraude, soient interdites de répondre aux appels d’offres des marchés publics

– que les maîtres d’ouvrages, en particulier publics, soient lourdement condamnés.

 

Communiqué de presse Philippe EYMERY